Historique Définition de la radiothérapie Nature des radiations ionisantes Radiations ionisantes : les photons La radiothérapie aujourd’hui Les procédés de radiothérapie




Radiothérapie - Historique : les rayons XHistorique : les rayons X et la médecine



  1. Les rayons X ont été découverts par le physicien allemand Röntgen en 1895. Les premières tentatives d’applications médicales ont eu lieu en juillet 1896.

  2. Les premières applications sont liées à la capacité de ces rayons de traverser le corps tout en étant plus ou moins freinés selon les tissus traversés. Les applications en sont la radioscopie et la radiographie dans le cadre du diagnostic médical.

  3. Puis les propriétés de ces rayons, capables de détruire les tissus malades, furent exploitées à des fins thérapeutiques : c’est la radiothérapie, dont la principale application porte sur les tumeurs cancéreuses.


 




Radiothérapie - DéfinitionDéfinition de la radiothérapie



  1. La radiothérapie est un traitement des tumeurs malignes avec des rayonnements ionisants.


  2. Elle consiste à appliquer une dose nécessaire de ces rayons dans une région anatomique bien définie pour détruire les cellules de la tumeur.

  3. L’étude des effets des radiations ionisantes sur les êtres vivants et leurs constituants (tissus, cellules et molécules) définit l’objet de la radiobiologie.


 




Radiodermite - Nature des radiations ionisantesNature des radiations ionisantes


Les radiations ionisantes comprennent :

  1. les rayonnements électromagnétiques (photons) de haute énergie (rayons X, rayons gamma),

  2. des particules chargées (électrons, atomes ionisés) ou non chargées (neutrons) animées d’une vitesse élevée, du même ordre de grandeur que celle de la lumière.


 




Radiodermite - Radiations ionisantes : les photonsRadiations ionisantes : les photons



  1. Les photons sont des rayonnements électromagnétiques de haute énergie. De charge nulle et de masse nulle, ils se propagent dans le vide à la vitesse de la lumière.

  2. Ils ont la capacité de traverser aisément les tissus humains et de déposer leur énergie en profondeur.

  3. Il existe deux sortes de photons : les photons gamma et les photons X. Ils ne diffèrent pas par leur nature mais par leur origine et leur mode de production.

  4. Les photons gamma: Ils sont émis naturellement par des noyaux d’atomes radioactifs à l’occasion d’une transition nucléaire. Les machines utilisées pour les irradiations avec des photons gamma sont appelées « Cobalt ».

  5. Les photons XIls sont produits artificiellement par le bombardement d’un métal lourd par un faisceau d’électrons rapides. Ces photons sont produits par accélérateurs linéaires.


 




Radiodermite - La radiothérapie aujourd’huiLa radiothérapie aujourd’hui


 

  1. Avec la chirurgie, la radiothérapie est le traitement le plus répandu des cancers, contribuant avec elle à la plupart des guérisons. Près de 150 000 malades suivent une radiothérapie chaque année en France, dans environ 200 centres de radiothérapie.

  2. Ces traitements sont assurés par environ 600 radiothérapeutes assistés de près de 200 physiciens et 1 000 manipulateurs avec 300 appareils de radiothérapie externe (des accélérateurs linéaires essentiellement).


 




Radiodermite - Les procédés de radiothérapieLes procédés de radiothérapie



  1. La Radiothérapie externe : La source d’irradiation est placée à l’extérieur du malade. On utilise essentiellement des Rayons X et électrons faciles à produire. Les photons et les électrons sont produits par accélérateurs linéaires.

  2. La Curiethérapie : La source radioactive scellée est placée dans la tumeur ou une cavité naturelle. Les sources les plus souvent employées pour la curiethérapie sont : 137 Césium et 192 Iridium

  3. La Radiothérapie métabolique : On utilise des sources non scellées, le plus souvent injectables. La source la plus souvent employée pour la curiethérapie métabolique est : 131 Iode, dans le traitement du cancer de la thyroïde.