À l’échelle de la molécule À l’échelle de la cellule Cellules cancéreuses


Radiothérapie - Les effets du rayonnements à l’échelle de la moléculeÀ l’échelle de la molécule

  1. Les rayonnements ionisants libèrent de l'énergie quand ils traversent les tissus de notre corps. Ils provoquent une ionisation de ces cellules, altérant leurs différents composants, notamment l'ADN (Acide Désoxyribo Nucléique), qui est le support d'information génétique.
  2. Les rayonnements sont capables de décomposer l’eau intracellulaire sur leur trajectoire. Ils entraînent une dissociation de la molécule d’eau en radicaux libres. A partir de leur lieu de formation, ces radicaux libres s’attaquent aux molécules de la cellule.



Radiothérapie - Les effets du rayonnements à l’échelle de la celluleÀ l’échelle de la cellule

  1. La mort cellulaire est la perte irréversible de la capacité de prolifération.
  2. Les lésions observées à la suite d’une irradiation sont dites :
    • létales : elles touchent d’emblée des fonctions vitales et ne peuvent être réparées de manière fidèle par l’organisme.
    • potentiellement létales : elles sont réparables dans des conditions favorables.
    • sublétales : elles sont réparables.


Cellules cancéreuses

Radiodermite - Cellules cancéreusesLa radiosensibilité est maximale pendant la mitose (multiplication cellulaire). C’est pourquoi les cellules normales et cellules tumorales (qui se multiplient beaucoup plus que les cellules normales) réagissent de façon différente aux radiations. La radiothérapie anticancéreuse exploite cette différence.


Radiodermite - Les effets du rayonnements - récupération des cellulesLes cellules normales récupèrent plus vite des lésions sublétales et potentiellement létales que les cellules cancéreuses.


Radiodermite - Les effets du rayonnements - Destruction des cellules cancéreusesLes cellules cancéreuses sont donc plus endommagées par la radiothérapie et réparent moins bien leurs lésions. C’est pourquoi la tumeur cancéreuse est détruite, partiellement ou totalement, par la radiothérapie sans endommager les tissus sains alentour.