Historique Définition Classification Apparition Évolution


Radiodermites - HistoriqueHistorique

  1. Dès 1896, Henri Becquerel décrivait les effets qu'avait eu sur sa peau un tube contenant de la matière radioactive oublié dans une poche de veste. Les rayonnements lui avaient causé un érythème semblable à celui d'un coup de soleil.
  2. Jusqu'en 1930, les doses de la radiothérapie étaient déterminées par référence à un signe clinique bien précis : l'érythème cutané, véritable «coup de soleil» provoqué par les rayons X.


Radiodermites - DéfinitionDéfinition

  1. On définit aujourd’hui les radiodermites comme l’ensemble des réactions provoquées par une irradiation sur la peau.
  2. On distingue les radiodermites aiguës et les radiodermites chroniques. Les radiodermites aiguës correspondent à des lésions précoces pendant ou après (quelques jours ou quelques semaines) une irradiation.


Classification

  1. Grade 0
    Pas de modification cutanée.
  2. Grade 1
    Erythème folliculaire ou modéré, dépilation, desquamation sèche ou diminution de la sudation.
  3. Grade 2
    Erythème brillant, rouge vif, ou desquamation suintante non confluente au niveau des plis cutanés ou des sillons, ou œdème modéré.
  4. Grade 3
    Desquamation suintante (ailleurs qu’au niveau des plis cutanés), ou œdème prenant le godet, ou saignement induit par petit traumatisme ou abrasion.
  5. Grade 4
    Ulcération, hémorragie, nécrose.


Radiodermites - ApparitionApparition

  1. L’apparition des radiodermites a lieu généralement entre la 5ème et 10ème séance de radiothérapie.


Radiodermites - ÉvolutionÉvolution

  1. Elle est favorable si les conseils sont respectés.